Les erreurs SEO à éviter pour optimiser votre site en 2024

Introduction

Le SEO, ou Search Engine Optimization, est une discipline essentielle pour améliorer la visibilité et le classement de votre site internet sur les moteurs de recherche.

Il s’applique à tout le contenu présent sur un site web, qu’il s’agisse d’article de blog, de page produit ou catégorie, ou les pages de navigations.

Plus votre site est optimisé pour les moteurs de recherche, plus il a de chance d’apparaître en tête des résultats de recherche, attirant ainsi plus de visiteurs.

On vous présente ici les erreurs courantes à éviter en SEO, classées en quatre catégories : la technique, l’optimisation, le contenu et les attentes de Google. Chaque catégorie a ses spécificités et son importance dans la stratégie globale de SEO.

Les erreurs techniques

 

Les aspects techniques du SEO concernent principalement la structure et la performance de votre site web.

Voici les erreurs techniques à éviter :

Ignorer l’audit SEO initial :

Un audit SEO permet d’évaluer l’état actuel de votre site pour identifier les problèmes existants, tels que les liens cassés, les pages lentes ou les problèmes d’indexation. En gros, c’est comme ignorer la check-list avant de décoller.

En effectuant un audit complet, vous pouvez identifier et résoudre ces problèmes avant qu’ils n’affectent gravement votre classement. Cela pose les bases pour une optimisation efficace et garantit que votre site est prêt pour des améliorations continues.

Ne pas être mobile-friendly (responsive) est également crucial :

Avec l’augmentation de l’utilisation des appareils mobiles, Google privilégie les sites qui offrent une expérience utilisateur optimale sur ces appareils.

Si votre site n’est pas adapté aux mobiles, vous risquez de perdre une grande partie de votre audience potentielle. Imaginez un site non adapté aux mobiles comme un éléphant sur un vélo : ça ne marche tout simplement pas

Utilisez des designs réactifs et testez régulièrement votre site sur différents appareils pour garantir une navigation fluide.

Le temps de chargement lent des pages :

Les utilisateurs s’attendent à ce que les pages se chargent rapidement, et des temps de chargement longs peuvent les décourager, augmentant ainsi le taux de rebond. C’est un peu comme attendre un bus qui n’arrive jamais : à un moment, on finit par partir à pied.

Google considère également la vitesse de chargement comme un facteur de classement. Pour améliorer les temps de chargement, compressez les images, minimisez les fichiers CSS et JavaScript, et utilisez des outils comme Google PageSpeed Insights pour identifier et résoudre les problèmes de performance.

Ne pas utiliser HTTPS :

C’est une erreur qui peut nuire à la crédibilité et à la sécurité de votre site. Google favorise les sites sécurisés avec un certificat SSL, et ne pas utiliser HTTPS peut affecter négativement votre classement.

En plus de la sécurité, cela rassure les visiteurs sur la protection de leurs données personnelles, ce qui est crucial pour la confiance et la fidélité.

Ne pas vérifier l’indexation de vos pages :

Cela signifie que certaines parties de votre site peuvent ne pas apparaître dans les résultats de recherche. Utilisez Google Search Console pour surveiller l’indexation et identifier les pages non indexées.

Assurez-vous que les balises noindex ne sont pas accidentellement appliquées à des pages importantes et soumettez régulièrement un sitemap XML pour aider les moteurs de recherche à découvrir toutes vos pages.

Oublier l’indexation, c’est comme inviter tout le monde à une fête, mais oublier de donner l’adresse.

La mauvaise structure de liens internes :

Elle peut compliquer la navigation et affecter l’expérience utilisateur. Les liens internes bien planifiés aident les utilisateurs à trouver des informations pertinentes et permettent aux moteurs de recherche de mieux comprendre la structure et l’importance des pages de votre site.

Évitez de surcharger une page avec trop de liens et assurez-vous que chaque lien interne est pertinent et utile.

C’est comme dans la vraie vie : personne n’aime un labyrinthe sans sortie.

Les liens cassés :

Les utilisateurs se frustrent lorsqu’ils rencontrent des liens menant à des pages inexistantes, ce qui peut augmenter le taux de rebond.

Utilisez des outils comme Screaming Frog pour identifier et corriger les liens cassés sur votre site. En réparant ces liens, vous améliorez la navigation et maintenez les visiteurs plus longtemps sur votre site.

Ne pas optimiser les images :

C’est passer à côté d’une opportunité d’améliorer la vitesse de votre site et d’ajouter des éléments de référencement supplémentaires.

Utilisez des textes alternatifs (alt text) descriptifs pour les images, ce qui aide les moteurs de recherche à comprendre leur contenu et améliore l’accessibilité. Compressez les images pour réduire leur taille sans sacrifier la qualité, ce qui accélère le temps de chargement.

C’est un peu comme essayer de faire entrer un éléphant (votre page) dans une Mini Cooper (la vitesse de chargement) : compressez, compressez, compressez.

Les URLs non optimisées :

Ils peuvent être difficiles à lire et à comprendre pour les utilisateurs et les moteurs de recherche.

Utilisez des URLs courtes, claires et riches en mots-clés pour décrire le contenu de la page. Une bonne structure d’URL améliore l’expérience utilisateur et aide les moteurs de recherche à indexer et à classer vos pages de manière plus efficace.

C’est comme choisir entre un chemin de randonnée bien balisé et la jungle amazonienne : devinez lequel vos utilisateurs préfèrent.

Les erreurs d’optimisation

L’optimisation SEO concerne les ajustements que vous faites pour que votre site soit mieux compris par les moteurs de recherche :

L’absence de méta descriptions :

C’est une opportunité manquée d’attirer des clics depuis les pages de résultats des moteurs de recherche. Les méta descriptions servent de « vitrine » pour vos pages, donnant aux utilisateurs un aperçu de ce qu’ils peuvent trouver.

Chaque page doit avoir une méta description unique et pertinente qui incite les utilisateurs à cliquer. Utilisez des mots-clés de manière naturelle et assurez-vous que les descriptions sont attrayantes et informatives.

Imaginez une vitrine de magasin vide : pas très engageante, n’est-ce pas ?

La sur-optimisation des ancres de lien :

Cela peut sembler suspect aux moteurs de recherche et entraîner des pénalités. Utilisez des ancres de liens naturelles et variées qui s’intègrent bien dans le texte.

Évitez d’utiliser toujours les mêmes mots-clés comme ancres, et préférez des descriptions contextuelles qui améliorent la lisibilité et la pertinence du lien.

Ne pas mettre à jour le contenu de votre site :

Ça peut le rendre obsolète et moins pertinent pour les utilisateurs et les moteurs de recherche. Le contenu doit être régulièrement actualisé pour rester pertinent et attractif.

Mettez à jour les informations et assurez-vous que les données sont actuelles. Cela montre aux moteurs de recherche que votre site est actif et pertinent, ce qui peut améliorer votre classement.

Les erreurs de contenu

Le contenu est roi en SEO :

Sans contenu pertinent et de qualité, toutes les optimisations techniques du monde ne serviront à rien. Un bon contenu est ce qui attire les visiteurs.

Le contenu doit être bien ciblé et répondre aux intentions de recherche des utilisateurs. Mais qu’est-ce que cela signifie vraiment ?

L’intention de recherche se réfère à la raison pour laquelle un utilisateur effectue une recherche spécifique.

Par exemple, si quelqu’un recherche « comment faire un gâteau au chocolat », il ou elle cherche probablement une recette simple, claire et peut-être quelques astuces pour réussir un gâteau parfait. Si votre contenu répond précisément à cette intention, vous avez de bonnes chances de capter et de fidéliser ce visiteur.

Un contenu bien ciblé signifie que vous avez identifié les bons mots-clés et les avez intégrés de manière naturelle dans votre texte. Mais ce n’est pas seulement une question de mots-clés ; c’est aussi une question de structure et de qualité du contenu. Votre texte doit être bien organisé, facile à lire et à comprendre, et doit apporter une valeur réelle à l’utilisateur.

En d’autres termes, il ne suffit pas de jeter quelques mots-clés sur une page et d’espérer que Google fera le reste. Vous devez penser à votre audience et à ce qu’elle veut vraiment savoir.

L’importance de répondre à l’intention de recherche ne peut être sous-estimée. Google et les autres moteurs de recherche deviennent de plus en plus sophistiqués dans leur capacité à comprendre l’intention derrière les requêtes de recherche.

Si votre contenu répond à cette intention, vous avez plus de chances de vous classer en haut des résultats de recherche. En revanche, si votre contenu est mal ciblé ou de mauvaise qualité, il sera ignoré, voire pénalisé par les moteurs de recherche.

Maintenant que nous avons souligné l’importance cruciale du contenu bien ciblé et pertinent, voyons quelques erreurs courantes de contenu et comment les éviter pour maximiser votre SEO.

Le mauvais choix de mots-clés :

Il peut signifier que vous ciblez des termes trop compétitifs ou peu pertinents pour votre audience. Faites une recherche de mots-clés approfondie pour identifier les termes que votre public cible utilise réellement.

Cibler les mauvais mots-clés, c’est comme essayer de vendre des steaks de tofu à une convention de carnivores.

Utilisez des outils comme Google Keyword Planner pour trouver des mots-clés pertinents avec un volume de recherche raisonnable et une concurrence modérée.

Le contenu dupliqué :

Peut causer des problèmes d’indexation et de classement, car les moteurs de recherche ne savent pas quelle version du contenu afficher. Assurez-vous que votre contenu est unique et original.

Utilisez des outils comme Siteliner pour vérifier le contenu dupliqué et apportez des modifications pour créer des versions uniques de chaque page.

Le contenu de faible qualité :

Il n’apporte pas de valeur ajoutée aux utilisateurs et peut être ignoré par les moteurs de recherche. Publiez du contenu qui est informatif, bien rédigé et utile pour votre audience.

Investissez du temps dans la recherche et la rédaction pour produire des articles qui répondent aux questions et aux besoins de vos visiteurs.

L’utilisation excessive de mots-clés (keyword stuffing) :

C’est une technique obsolète et pénalisée par les moteurs de recherche. Évitez de surcharger le contenu de mots-clés et préférez une approche naturelle.

Intégrez des mots-clés de manière organique et assurez-vous que le contenu reste lisible et engageant.

La mauvaise utilisation des balises title :

Cela peut nuire à votre SEO. Assurez-vous que chaque titre de page est unique, descriptif et contient des mots-clés pertinents.

Les balises « title » sont cruciales pour les moteurs de recherche et les utilisateurs, car elles donnent une indication claire du sujet de chaque page.

C’est comme le titre d’un livre : si c’est confus, personne ne le lira.

Ignorer les balises H1 et H2 :

C’est rendre votre contenu difficile à lire et à comprendre pour les moteurs de recherche. Utilisez correctement les balises H1 et H2 pour structurer votre contenu et faciliter la lecture.

Les balises H1 doivent être utilisées pour les titres principaux, tandis que les balises H2 et H3 doivent structurer les sous-titres et les sections.

Les attentes de google

Google et les autres moteurs de recherche mettent régulièrement à jour leurs algorithmes pour améliorer la pertinence des résultats de recherche :

Ne pas tenir compte des algorithmes de Google peut conduire à des pratiques obsolètes et pénalisées. Suivez les mises à jour et les conseils fournis par Google pour rester en phase avec les meilleures pratiques de SEO.

Abonnez-vous aux blogs et forums spécialisés pour rester informé des changements d’algorithme et ajuster votre stratégie en conséquence. Ignorer ces mises à jour peut entraîner une baisse significative de votre classement.

Conclusion

Éviter ces erreurs courantes en SEO peut considérablement améliorer le classement de votre site sur les moteurs de recherche. En vous concentrant sur les aspects techniques, l’optimisation, le contenu et les attentes des moteurs de recherche, vous pouvez créer une stratégie SEO efficace qui augmentera la visibilité et le trafic de votre site internet.

Restez vigilant, informé et prêt à adapter vos méthodes pour répondre aux exigences évolutives du SEO.

Et souvenez-vous, le SEO, c’est comme une plante : arrosez-la régulièrement et elle fleurira.

Partager

La newsletter Seiyo

Du contenu pertinent et régulier directement dans votre boîte mail, pour être au plus près des actus du secteur !
* indicates required

Lire d'autres articles

La plateforme Seiyo
Demande ici un accès à notre plateforme !
* indicates required